Senior A - Nationale 1 - Un match à absolument gagner !

le 04/10/2018 - lu 560 fois

Nationale 1 – Match 4

Crédit Photo : Jean-Baptiste Evraert
 
A Besançon,  BesAC – Kaysersberg
Vendredi 5 octobre, à 20h, gymnase des Montboucons
 
Après de superbes débuts dans ce championnat de Nationale 1 qu’il découvre, avec des victoires à Aubenas et contre Andrézieux, le BesAC a subi un petit coup de frein le week-end dernier à Feurs, également promu au 3e niveau français. Une défaite de 5 points (79-74) qu’on qualifiera de petite défaite, mais défaite malgré tout.
 
Et voici que se présentera, ce vendredi soir, sur le parquet des Montboucons, un autre promu : Kaysersberg.
Les Alsaciens, après avoir battu Get Vosges (71-64), ont ensuite subi la loi de deux équipes données parmi celles qui devraient tenir le haut de tableau. A Souffelweyrsheim d’abord (65-43), puis à domicile contre Orchies (76-96). Avec un lourd déficit à chaque fois au score : 22 et 20 points
C’est donc avec une réelle envie de réhabilitation que Kaysersberg s’apprête à débarquer à Besançon, dans un match qui vaudra déjà son pesant d’or. Faut-il rappeler que les deux clubs, promus l’un et l’autre en N1, visent le maintien avant toute autre chose. Aussi, pour l’un comme pour l’autre, une victoire permettrait de prendre deux points précieux au classement.
Le vieux routard qu’est maintenant devenu Fabien Drago a singulièrement préparé ce déplacement sur les bords du Doubs, en sachant pouvoir compter sur ceux qui ont fait campagne la saison dernière pour l’accession en N1, mais aussi sur les recrues que sont le pivot Tew (2,06m), l’ailier fort canadien Kennedy, l’ailier Mendy qui a connu la Pro A et la Pro B, ainsi que Godin, le meneur qui a bouclé la boucle en revenant au nid.
Bien évidemment, le BesAC n’entend pas s’en laisser conter, après avoir pensé à récupérer d’une sortie à Feurs qui a été gourmande en énergie. Mais aussi en ayant travaillé à mettre encore plus d’imperméabilité en défense, à trouver aussi en attaque cette fluidité qui a parfois manqué dans la Loire. D’ailleurs lundi, Nicolas Faure, le coach qui n’a guère gouté au revers enregistré samedi dernier, avait programmé une très longue séance video pour faire toucher du doigt à chacun et à tous ce qui a péché à Feurs et qui doit être corrigé.
Chacun dans le camp du BesAC est donc bien conscient de l’importance de ce match.
Reste à savoir quelle équipe pourra aligner le BesAC : une équipe à six complétée de jeunes ou bien l’équipe type, celle voulue par Nicolas Faure pendant l’intersaison, mais pour laquelle trois joueurs n’ont pas été encore qualifiés par la Fédération : Dos Santos, John et Tall. La commission de contrôle de gestion (CCG) qui a reçu un dossier revu et corrigé jeudi dernier, devrait statuer ce jeudi 4 octobre e la Fédération devrait prendre une décision probablement ou jeudi soir ou vendredi dans la journée.
Du côté du BesAC, on croise les doigts pour que ces trois qualifications se fassent.
Par ailleurs, il faudra voir dans quel état sera Vorotnikovas qui a terminé le match à Feurs en boitant bas et qui a été mis au repos depuis.
Autant de paramètres importants qui ne sont pas totalement maitrisés et qui auront leur importance vendredi au moment d’affronter Kaysersberg.
 
Mais le BesAC, quoi qu’il arrive, sait pouvoir compter sur ses supporters et sur leur soutien bruyant, constant et indéfectible !
 
Allez BesAC !
 
L’équipe du BesAC : Maraux, Martin, John (?), Guerrier (cap), N. Pegeot, Jacques (?), Faure (?), Ikuesan, Usaz, Tall, Mukuna, Dos Santos (?), Vorotnikovas. Coach : Nicolas Faure. Coach adjoint : Joseph Kalambani.  

réalisé par les infos du sport