Senior A - Nationale 1 - Un de chute à domicile !

le 25/11/2018 - lu 436 fois

Nationale 1 – Match 12

Crédit photo: Pascal Groshany-webed
A Besançon, Etoile Charleville-Mézières bat BesAC : 92-87
Les quarts-temps : 22-21, 31-24, 14-18, 25-24. 
 
Comme l’aurait pensé Monsieur de La Palisse : une série, soit elle se poursuit, soit elle s’arrête....
Eh bien, c’est la seconde version qui, samedi soir, s’est appliquée au BesAC. Après cinq victoires de suite sur son parquet, il a lâché prise et a vu son invincibilité à domicile depuis le début de championnat, n’être plus d’actualité.
Voici donc le BesAC, au classement général, avec un compteur non plus positif, mais à l’équilibre (6 victoires, 6 défaites), assorti d’une 5e place ex-aequo.
C’est Charleville qui a brisé la belle série bisontine. En fait, le BesAC a eu beaucoup de mal à entrer dans son match, même s’il a mené 8-2 en début de partie.
Malgré la réussite d’Uzas pendant les 20 premières minutes (5/8 à pts à 62,5 %), le BesAC s’est vu mené de 14 longueurs (29-43).
Un sursaut lui permettait cependant de recoller sensiblement et de partir au vestiaire pour le quart d’heure de repos avec un débours de 8 pts  (45-53).
Plus même ensuite, Guerrier et ses coéquipiers revenaient à égalité (61-61), mais ne parvenaient pas à franchir le cap pour prendre le leadership du match.
Sous l’impulsion de l’ancien meneur palois D’Almeida, le Monsieur plus de ce match qui a connu la Pro A et les coupes d’Europe et qui a fait souffrir ses vis à vis du soir, Charleville, bien aidé aussi par Leria, meilleur marqueur du match (25 pts) reprenait vite ses distances. Et ce, même si Ikuesan, en retour d’une adresse qui le fuyait depuis si longtemps, avait repris le flambeau local derrière l’arc (5), alors que Uzas, muselé et sans espace, était devenu muet dans le même exercice tout au long de la seconde mi-temps..
A 3 minutes de la fin, avec 11 longueurs d’avance, l’Etoile de Charleville avait semble-t-il partie gagnée.
Le BesAC, malgré tout, ne voulait pas encore s’avouer vaincu et faisait le forcing. Allait-il refaire le coup du match contre Epinal, avec un rush final qui lui avait permis de l’emporter d’un petit point.
Le public voulait y croire et poussait, poussait !
Mais cette fois le miracle n’a pas eu lieu et le BesAC s’inclinait pour 5 petits points dans un match où l’équipe locale ne s’est guère montrée avantagée par l’arbitrage.
A l’issue des débats, Nicolas Faure, le coach bisontin préférait éluder ce problème et insister sur le jeu : “ Nous avons raté notre première mi-temps. On a aussi manqué d’intensité et d’agressivité. Pour preuve, on ne tire que 10 lancers francs “.
Quant au coach adjoint de l’Etoile de Charleville qui vaut, à coup sûr, bien mieux que son classement actuel, il confiait : “ Nous avons fait ce soir notre meilleur match depuis le début de saison “.
Maigre satisfaction pour le BesAC : il sort de ce match avec une meilleure évaluation globale que son adversaire (94 –93)...
Le championnat va maintenant marquer un break de deux semaines pour redevenir d’actualité le samedi 8 décembre : pour la 13e étape et donc la mi-saison régulière, le BesAC accueillera Sorgues.
Rappelons qu’avant la trêve de Noël, le BesAC ne se déplacera qu’une seule fois, le mardi 18 décembre à Andrézieux, mais recevra encore le vendredi 14 (Aubenas) et le samedi 22 décembre (Feurs). Deux matches qui vaudront leur pesant d’or dans l’optique du maintien,  Voilà qui promet !
 
Allez BesAC !
 
Les marqueurs
BesAC : Uzas 23 (5 X 3 pts), Ikuesan 17 ( 5 X 3 pts), Vorotnikovas 13, Guerrier 11, Dos Santos 10 (52 X 3 pts), Mukuna 9, Maraux 2, Martin 2.
Charleville :  Leria 25 (4 X 3 pts), D’Almeida 21 (2 X 3 pts), Henry 11 (2 X 3 pts), Amrani 10 (1 X 3 pts), Kovanusic 9 (1 X 3 pts), Labanère 8 (2 X 3 pts), Lopez 4, Bosc 4, Fall.
 
Les résultats de la journée 12 et le classement
http://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211e9aad.html?r=200000002759341&d=200000002823081&p=12

 

 

 

 

 

réalisé par les infos du sport