Senior A - Nationale 1 - Le BesAC veut y croire !

le 03/01/2019 - lu 495 fois

Nationale 1

Crédit photo : Pascal Groshany - Webed
A Kaysersberg, Kaysersberg ABCA – BesAC
Samedi 5 janvier à 20h, salle Theo Faller
 
La courte trêve des fêtes de fin 2018 et début 2019 est terminée. Le BesAC s’est d’ailleurs vite remis au travail. Dès le 29 décembre, pour préparer la suite du championnat qui reprendra donc ses droits ce samedi.
On se souvient que le BesAC avait terminé 2018, le 22 décembre, sur une défaite à domicile contre Feurs (56-67), à l’issue d’un match sans saveur, avec une équipe privée de son pivot Vorotnikovas (entorse cheville) et avec son leader d’attaque Uzas, souffrant du dos.
Il n’empêche que le BesAC a viré fin 2018, au terme du 3e match retour, avec un compteur positif (9 victoires, 7 défaites) et seul au 5e rang du classement.Plutôt bien, très bien même !
Ce qui qui fait penser que le maintien, objectif majeur de cette première saison en N1, est accessible, sachant que statistiquement, ce maintien peut se jouer avec 11 ou 12 victoires.
Aussi, la troupe de Nicolas Faure entend-elle ne pas gâcher ce qu’elle a mérité jusque-là et se mettre à l’abri le plus tôt possible.
Mais voilà, le calendrier qui s’annonce n’a rien d’une partie de plaisir. Notamment en ce mois de janvier qui a programmé 5 matches : visite samedi à Kaysersberg, puis accueil de Saint-Vallier (le 12), déplacement à Recy (le19), réception du leader Souffelweyersheim (le 26) et enfin voyage à Boulogne (mardi 29). Voilà qui s’apparente à un vrai marathon !
Chaque chose en son temps. Avec pour commencer cette lourde série, le déplacement à Kaysersberg, ce samedi 5 janvier.
Il y a quelques temps encore, l’équipe alsacienne se trouvait dans le doute le plus total et luttait dans le fond du classement. Mais KABCA a retrouvé des couleurs et vient d’enchainer quatre succès d’affilée dont deux très significatifs. A Orchies (87-95), ce qui relève d’un bel exploit, mais aussi et surtout en faisant tomber pour la première fois de la saison le leader Souffelweyersheim, sur un panier au buzzer de l’ancien mulhousien Walter (78-76).
Suffisamment éloquent pour penser que KABCA n’est plus la même équipe que celle que le BesAC a vaincu, à l’aller, au terme d’un match haut en couleurs et en ambiance (86-85).
Sans doute l’arrivée du Lituanien Drungilas dans le jeu intérieur des Vignerons y est-il pour beaucoup  et a-telle rehaussé le jeu fourni par les Kennedy, Mendy, Walter et consorts.
Le BesAC est prévenu. Ce match face à l’un de ses concurrents au maintien va s’apparenter à une chaude bataille;
Tout au long de cette semaine, Nicolas Faure et son adjoint Joseph Kalambani ont préparé avec une attention toute particulière ce déplacement dans le Haut-Rhin.
Le groupe retrouvera Vorotnikovas qui semble avoir récupéré l’intégralité de ses moyens, après avoir soigné son entorse de la cheville gauche. Tout comme Uzas dont les douleurs dorsales paraissent oubliées et qui, dans ces conditions, entend bien faire valoir son rang de meilleur marqueur du championnat, poules A et B confondues.
Avec les deux meneurs Maraux et Martin, ce dernier auteur d’un dernier match 2018 particulièrement réussi (20 pts en 20 minutes), avec le capitaine Guerrier, avec Mukuna, avec Ikuesan ou encore Tall, le BesAC a des moyens de répondre à la rude opposition alsacienne. Et après avoir mal fini l’année 2018, qu’il serait bon de commencer tambour battant l’année 2019 !
Allez BesAC !
 
L’équipe du BesAC : Dos Santos, Maraux, Martin, Guerrier (cap), Ikuesan, Jacques, Uzas, Tall, Mukuna, Vorotnikovas. Coach : Nicolas Faure. Coach adjoint : Joseph Kalambani.
 
Quelques chiffres
Attaques
KABCA :. 75,2 pts. BesAC : 76,7 pts
Défenses
KABACA : 82,3 pts. BesAC : 81,1 pts
 
Les mailleurs marqueurs
KABCA : 1. Kennedy 15,5 ; 2. Drungilas 11,7 ; 3. Mendy 11,5; etc
BesAC : 1. Uzas 20,2 ; 2. Vorotnikovas 16 ; 3. Guerrier 11,1 ; etc.
 
Les matches de la 17e journée et le classement
http://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211e9aad.html?r=200000002759341&d=200000002823081&p=17

réalisé par les infos du sport