Senior A - Nationale 1 - Le BesAC échoue de si peu...

le 06/01/2019 - lu 421 fois

Nationale 1

A Kaysersberg, Kaysersberg bat BesAC 76-72
Les quarts-temps : 20-22, 29-12, 10-14, 17-24
Les marqueurs
Kayserberg : Kennedy 19 (1 X 3 pts), Mendy 18 Tarris 11 (1 X 3 pts), Godin 11 (1 X 3 pts), Diagne 10, Walter 3 (1 X 3 pts), 1 (pts),
BesAC  : Uzas 21 (4 X 3 pts), Vorotnikovas 17, Ikuesan 15 (4 X 3 pts),Maraux 9 (1 X 3 pts), Mukuna 8, Martin 2, Dos Santos, Tall

Il s’en est fallu de peu, de très peu pour que le BesAC revienne d’Alsace avec la victoire en poche.
Il est vrai qu’à la mi-temps, on ne donnait que très peu de chances aux joueurs de Nicolas Faure de pouvoir rivaliser avec leurs adversaires alsaciens.
Le second quart-temps fut en effet un long calvaire pour le BesAC qui, à un moment, s’est retrouvé distancé de 18 longueurs (47-29), avant d’être mené de 15 points à la pause (49-34).
En cause une défense bien trop laxiste, une attaque à la peine, le tout quelque peu impacté par un arbitrage qui avait déjà pénalisé les deux intérieurs majeurs Vorotnokovas et Mukuna de trois fautes.
Mais voilà, les Bisontins ont des ressources, même privés de leur capitaine Guerrier qui souffre d’une grosse entorse contractée jeudi soir à l’entrainement et dont on connait l’importance au sein du collectif...
C’est donc un tout autre BesAC qui abordait la seconde partie de match, avec cette fois une défense resserrée, rigoureuse et intense. Et c’est bien connu, en basket, quand la défense va, l’attaque va !
Au point de refaire progressivement un retard qu’on avait cru rédhibitoire...
Côté bisontin et de la poignée de supporters qui avaient fait le déplacement, on se prenait à y croire. Le score était redevenu serré, hyper serré. Tout était redevenu possible.
Plus encore quand Ikuesan, sur un missile longue portée, remettait les deux équipes à égalité (70-70) et que sur lancers, Vorotnikovas donnait l’avantage au BesAC (70-72).  La salle bondée était devenue muette...
Une claquette de Mendy au dessus du panier bisontin, remettait les deux équipes à parité (72-72).
Il restait 12 secondes à jouer quand le BesAC bénéficiait d’une remise en touche dans le camp adverse. C’était là une véritable balle de match !
Malheureusement, Ikuesan tardait à remettre la balle en jeu, dépassait les 5 secondes règlementaires et les arbitres redonnaient la balle à Kaysersberg.
La suite tournait à l’avantage de l’équipe locale qui grâce à cette vendange tardive, inscrivait une 5e victoire d’affilée à son compteur et peut croire de nouveau au maintien
Dans le vestiaire du BesAC où la fatigue se lisait, c’était bien évidemment une très grande déception qui prévalait après avoir remporté 3 quarts-temps sur 4 et pour être passé si près d’un 10e succès.
Le BesAC garde malgré tout sa 5e place au classement. Mais Il va falloir digérer, récupérer d’un match gourmand en énergie et remettre l’ouvrage sur le métier pour préparer, sans doute toujours sans cap’tain Guerrier, le match du samedi 12 janvier (20h) aux Montboucons, contre Saint-Vallier, le 3e du championnat.
Un rendez-vous très difficile qui nécessitera le soutien d’un public nombreux et inconditionnel !

Allez BesAC !

Les résultats et le le classement
http://resultats.ffbb.com/championnat/b5e6211e9aad.html?r=200000002759341&d=200000002823081&p=17

réalisé par les infos du sport