Senior A - Nationale 1 - Saint-Vallier, du lourd aux Montboucons !

le 10/01/2019 - lu 236 fois

Nationale 1

A Besançon, BesAC – Saint-Vallier
Samedi 12 janvier à 20h, gymnase des Montboucons-Temis


Il reste au BesAC quatre matches de saison régulière de Nationale 1 à disputer à domicile. Quatre matches contre les quatre premières équipes du classement !
C’est dire toute la difficulté du programme face à des clubs bâtis pour l’accession, avec les budgets qui correspondent à cette ambition de Pro B. 
On le sait, le BesAC a, lui, pour but, le maintien et rien que le maintien. C’est à dire qu’il lui faut laisser derrière lui au classement quatre équipes. Nicolas Faure l’a dit et encore redit haut et clair cette semaine à sa troupe.
Pour cela, statistiquement, onze, voire douze victoires sont nécessaires. Le BesAC en a déjà 9 à son palmarès :  calculez dès lors combien il doit encore gagner de matches pour coller à son objectif.
Mais voilà la tâche qui attend le club n°1 franc-comtois n’a rien de simple pour confirmer et valider le très beau parcours accompli jusque-là, avec un compteur victoires-défaites encore positif (9-8) qui lui vaut d’occuper la 5e place ex-aequo du classement général.
Première de ces quatre très hautes missions à domicile, ce samedi soir : Saint-Vallier actuellement installé sur la 4e marche du podium.
On se souvient qu’à l’aller, dans la Drôme, le BesAC avait tenu une mi-temps avant d’être submergé par une vague physique et d’adresse et de concéder un large revers (87-60).
Certes Saint-Vallier, lundi soir, en match décalé, lors de la 17e et dernière journée, a cédé dans sa salle contre Get Vosges (70-77). 
Mais pas question de se fier à ce résultat très surprenant. Un résultat qui fait, c’est certain, que Saint-Vallier va débarquer aux Montboucons avec les crocs, avec l’envie de revanche pour rattraper ce faux pas et rester ainsi dans les clous pour l’accession.
Face à cette équipe supérieurement armée, le BesAC qui reste sur une très courte défaite à Kaysersberg (76-72), sera encore privé de son capitaine Guerrier (entorse cheville).  Et avec un effectif une nouvelle fois réduit, il faudra que le BesAC présente un collectif solide, rigoureux et ô combien solidaire, en défense d’abord, en attaque aussi derrière ses deux leaders lituaniens, Uzas, le meilleur marqueur du championnat et Vorotnikovas, le solide pivot.
Les pronostics, on l’a compris, ne sont pas favorables au BesAC. Aussi, faudra-il l’appui inconditionnel de toute une salle pour essayer de forcer la décision.
Supporters, à vous de jouer et de jouer fort ! 

Allez BesAC !

Les chiffres
Attaques (moyennes des pts inscrits)
BesAC : 76,4 pts. Saint-Vallier : 77,4 pts.
Défenses (moyennes des pts encaissés)
BesAC : 80,8 pts. Saint-Vallier : 72,1 pts

Les matches de la 18e journée et le classement
http://resultats.ffbb.com/cham
pionnat/b5e6211e9aad.html?r=200000002759341&d=200000002823081&p=18

Prochains matches à domicile
Samedi 26 janvier
BesAC – Souffelweyersheim (1er)
Samedi 2 février 
BesAC – Orchies

Hommage à Pascal Groshany
Photographe bénévole depuis quatre ans au service de BesAC, Pascal Groshany, 58 ans, est décédé mercredi dernier (lire notre précédente actualité)
Un hommage lui sera rendu avant le coup d’envoi de ce BeSAC – Saint-Vallier

réalisé par les infos du sport