Senior A - Nationale 1 - Du mieux dans une défaite honorable

le 28/09/2019 - lu 547 fois

Crédit photo : Pauline Glatigny – Photoféeries

Nationale 1 - Journée 3

A Chartres, Chartres bat BesAC 101-87

Les quart-temps : 25-25, 25-26, 20-14, 31-22

Les marqueurs :

Chartres : Maxwell 23, Siegwarth 22 (4 X 3 pts), Romain 20 (4 X 3 pts), Clerence 12, Diarra 8, Lefebvre 7 (1 X 3 pts), Ammour  6 (1 X 3pts), Sencanski 2, Bekoulé 1, Diabi,
BesAC : Vorotnikovas 20, Prost 19 (3 X 3pts), Maréschal 17 (5 X 3 pts), Lobela 9, Lopez (2 X 3pts), Leria 8, Dos Santos 4, Maraux 2.

Face à l'une des équipes favorites de ce championnat, le BesAC a montré, vendredi soir, d'autres attitudes, d'autres valeurs que mardi dernier quand il s'est fait étriller par Get Vosges. Certes Besançon a fini par perdre, mais est sorti de ce combat la tête haute !
Sur le parquet des Chartrains, les Bisontins ont tout simplement joué sans complexes, les yeux dans les yeux avec leurs adversaires à l'effectif autrement plus riche et bâti pour d'autres ambitions.
D'ailleurs, Thomas Prost et ses coéquipiers étaient en tête à la mi-temps (50-51) à la grande surprise générale.
En fait, tout s'est joué dans la seconde partie du dernier quart-temps et le véritable écart s'est fait dans les deux dernières minutes et beaucoup sur la ligne des lancer-francs. Le BesAC était alors gêné par un nombre incalculable de fautes. Un tel nombre que quatre joueurs - Leria, Lobela, Maraux, Prost - étaient exclus, au point de voir le BesAC terminer à quatre sur le parquet, plombé par un manque notoire de profondeur de banc.

La troupe de Nicolas Faure a donc concédé sa troisième défaite d'affilée, dont deux en déplacement. Mais on retiendra des progrès notoires, de meilleures attitudes, une volonté collective et une adresse retrouvée derrière le jeune Mareschal, meilleur marqueur à 3 points du match (5). Mais il reste encore du travail à effectuer et notamment défensivement, car le BesAC a encore encaissé plus de 100 points. Ce qui fait dire au capitaine Thomas Prost : " il est nécessaire qu'on parvienne à faire baisser le taux de réussite de nos adversaires ".
Peut-être verra-t-on ces nécessaires progrès défensifs contre Feurs, samedi 5 octobre aux Montboucons. Un match que le BesAC devra cette fois prendre pour véritablement lancer son championnat.

Allez BesAC !

réalisé par les infos du sport