Senior A - Nationale 1 - Happy end pour le BesAC !

le 28/04/2021 - lu 487 fois

Crédit photo: Sandrine Chapuis

A Besançon, BesAC bat SOM Boulogne/Mer 92-86

Les quarts-temps : 26-14, 23-29, 25-19, 18-24
Les marqueurs
BesAC : Duro 27, Knezevic 12, Hicks 11, Biog 7, Vitale-Boiteux 5, Anderson 20, Kozan 10, Labouize, Faure, Clot.
SOM Boulogne :  Boyer 22, Var 13, Boundy 12, Weber 11, Durand, puis Akono 13, Der 8, Bibollet 4, Ngabonziza 2, Dumortier 1

Le BesAC a terminé en beauté sa saison 2020-2021, avec une victoire convaincante face à Boulogne/Mer, au terme d'un match de très haute tenue qui aurait pu faire vibrer le chaud public des Montboucons pendant 40 minutes, si la règlementation liée à la crise sanitaire n'avait, une fois de plus, imposé le huis-clos.
Ainsi donc, le BesAC s'est offert un 5e succès sur ses huit dernières sorties et laissera une fort belle image de cet exercice 2020-2021, grâce à un superbe et fier sprint final, au terme d'une nouvelle drôle de saison, malheureusement encore marquée par la Covid-19.
Les absences conjuguées sur blessure de deux joueurs du cinq majeur et non des moindres - Tom Foucault et Kevin Lavieille, laissait à penser que le BesAC aurait bien du mal à venir à bout de cette équipe maritime solidement campée autour de son joueur vedette, l'intérieur français Boyer, encore auteur d'un double-double et de la meilleure évaluation du match (22 pts, 11 rebonds et 33 d'évaluation).
Mais le BesAC avait une folle envie de terminer cet exercice de la plus belle des manières. Et c'est avec une farouche détermination, en mettant dans la bataille beaucoup d'énergie, d'agressivité, d'intensité, de vitesse et de générosité que les Bisontins ont conduit ce match au cours duquel ils ont mené au compteur, pratiquement de bout en bout.
Nicolas Faure avait lancé ses deux jeunes Valentin Vitale-Boiteux et Nikola Knezevic dans son cinq de départ et il leur a fait largement confiance en donnant 31 et 25 minutes de temps de jeu à chacun d'entre eux. 

C'était Glenn d'Oro !

Mais c'est le vaillant capitaine Glenn Duro qui a été le leader de cette soirée. Un Duro en habits de gala avec des statistiques qui ont lourdement pesé dans l'issue des débats : 27 pts à 5/5 à 2 pts et à 5/6 à 3 pts, le tout valorisé par une évaluation à 30. Il a su au scoring, mais aussi souvent en défense repousser les assauts des Maritimes. Assurément pour le capitaine, il s'est agi là de son meilleur match de la saison.
Duro et sa troupe n'ont jamais vraiment tremblé et ont même fait preuve d'une certaine sérénité à l'image de Aaron Anderson (20 pts et 28 d'évaluation) et surtout d'une confiance qui les a propulsés vers cette 9e victoire, s'offrant même la 10e place à égalité de points avec Orchies.
A l'issue de cette "der" plutôt lumineuse, les joueurs du BesAC pouvaient savourer et communier un long moment sur le parquet. Tout n'a pas été toujours facile depuis septembre dernier. Mais jamais, ce groupe n'a lâché. Plus même, il a toujours fait preuve d'un état d'esprit exemplaire. Une fois encore, dommage que les supporters et les partenaires n'aient pu vivre tous ces moments forts.
Reste maintenant au BesAC à préparer la prochaine saison, sa quatrième en Nationale 1, avec une reprise programmée le week-end des 25-26 septembre. Avec l'espoir que l'épidémie sera cette fois bel et bien en voie d'extinction pour que l'on puisse faire revivre le basket à sa pleine mesure...


Allez BesAC !

réalisé par les infos du sport